Utiliser un téléprompteur : 5 erreurs à éviter

Utiliser un téléprompteur : 5 erreurs à éviter

Par Nicolas Harton

Tu t’es peut-être déjà demandé si utiliser un téléprompteur te permettrait de faire tes vidéos plus rapidement. Peut-être es-tu curieux et aimerais-tu en utiliser un? Ou encore, tu hésites parce que tu n’es pas sûr si c’est une bonne idée, ou tu ne sais pas trop comment bien l’utiliser.

Si une de ces situations s’applique à toi, ça tombe bien! Dans cet article, je te présente 5 erreurs majeures que bien des gens font quand ils utilisent un téléprompteur. Je te donne aussi mes trucs pour les éviter 🙂

Première erreur : penser que le téléprompteur, c’est magique

Il n’y a rien de moins vrai! Si tu ne sais pas comment utiliser un téléprompteur, je te garantis que ça te causera des maux de tête!

Il faut d’abord comprendre tout l’aspect technique : il faut trouver une application pour projeter le texte et savoir à quelle vitesse le faire défiler. Comme pour n’importe quel outil servant à améliorer l’efficacité d’une tâche en particulier, il y a une courbe d’apprentissage. On doit s’habituer à l’utiliser, ce qui demande du temps.

Bien sûr, une fois que tu maîtrises le téléprompteur, l’outil peut être très aidant. Par contre, ne fais pas l’erreur de penser que c’est une pilule miracle qui va tout changer en cinq minutes.

Deuxième erreur à éviter : rédiger le texte de ta vidéo en mode « écrit »

Dans pratiquement toutes les langues, le langage écrit et le langage parlé sont très différents! À l’écrit, on a tendance à écrire de façon littéraire. C’est normal!

Par exemple, à l’écrit, la phrase “Avez-vous l’impression que nous sommes plusieurs à chercher à limiter le stress au quotidien?” est fluide. Par contre, si tu essayes de la lire à haute voix, tel quel, ça risque de sonner un peu “distant”.

Pour transmettre le même message, mais à l’oral, la phrase ressemblerait plutôt à ceci : “Est-ce que vous avez l’impression qu’on est plusieurs à vouloir être moins stressés au quotidien?”

La tournure “est-ce que” et le pronom “on” sonnent beaucoup plus naturel dans un langage parlé. C’est aussi très courant, à l’oral, de laisser tomber le “ne” dans les négations.

Les tournures de phrases sont aussi importantes. Dire “je veux être moins stressé au quotidien” est beaucoup plus naturel que “je cherche à limiter le stress au quotidien”, pas vrai?

Pour arriver à écrire des textes qui sonnent naturellement quand tu les dis, l’idéal est de les lire à haute voix. Tu sauras tout de suite si le texte sonne bien ou non. Si ce n’est pas le cas, change-le! Ce sera beaucoup plus facile pour toi quand tu le liras et ça sonnera beaucoup plus naturel.

Troisième erreur à éviter : ne pas pratiquer avant de tourner

Disons que tu as écrit ton texte, tu l’as mis sur ton téléprompteur et ta caméra est prête. Tu es sur le point de peser sur “enregister”… mais tu ne l’as jamais lu! Tu te retrouverais à créer ta vidéo en faisant la lecture à première vue.

Je ne te le conseille pas! Tu vas avoir l’air de manquer de naturel, tu seras concentré à “découvrir” le texte, ce qui donnera l’impression à tes auditeurs que tu ne t’adresses pas à eux, et ils auront raison!

Je te suggère de pratiquer ton texte au moins une fois avant de t’enregistrer. Souvent, une seule fois suffit. Ça te permet de ne pas avoir de surprise quand tu le liras. Comme tu sauras ce qui s’en vient, tu pourras ajuster ton énergie au message. Ce sera beaucoup plus cohérent!

Quatrième erreur : te positionner trop proche du téléprompteur

C’est simple : si ton téléprompteur est trop proche de ton visage, tes yeux iront de gauche à droite et ce sera très visible sur ta vidéo!

Non seulement c’est bizarre de voir les yeux de quelqu’un bouger face à la caméra, ça risque de semer le doute chez ton audience. Quand c’est trop évident que tu lis un texte, ça donne l’impression que tu connais mal ton sujet.

Tu as de la difficulté à lire ton texte? La majorité des prompteurs permettent de grossir les caractères de l’écriture. Tu n’as donc qu’à les ajuster pour balancer la distance du téléprompteur.

Cinquième erreur : oublier à qui tu parles

C’est une erreur courante quand on enregistre une vidéo avec un téléprompteur. Il y a un risque que ta lecture devienne mécanique et que tu oublies ton audience! C’est très possible d’oublier qu’on s’adresse à de vrais humains! Ce n’est pas nécessairement par paresse, c’est simplement inconscient.

Il faut donc absolument que tu t’en souviennes avant de commencer l’enregistrement. Répète-toi : “Je parle à Céline, je connecte et j’échange avec elle. Je suis présent à 100%.” C’est une bonne façon d’éviter de tomber dans le piège d’une lecture trop mécanique.

Rappelle-toi que le téléprompteur est un outil, pas un antidote à tous les maux… Un outil qui devrait faciliter tes tournages et non pas te nuire!

____

 

logo_communication-futee_LaBulle_blanc_medium

Vous voulez prendre la parole avec impact et vous démarquer? On partage nos meilleures astuces avec vous!

Partager:
0 3093