Pourquoi tu ne devrais pas utiliser de téléprompteur?

As-tu vraiment besoin d’un téléprompteur pour enregistrer tes vidéos?

Par Nicolas Harton

On t’a peut-être déjà dit que tu devrais utiliser un téléprompteur (ou télésouffleur) pour enregistrer efficacement tes vidéos.

Est-ce vrai?

Pas forcément!

Dans cet article, je te donne trois raisons pour lesquelles tu ne devrais probablement pas utiliser de téléprompteur…!

Un téléprompteur, ce n’est qu’un outil. Comme tout autre outil, il peut t’aider comme il peut te nuire. C’est comme un couteau : si on ne l’utilise pas correctement, on peut se couper les doigts avec! C’est la même chose avec un téléprompteur pour les vidéos.

La vidéo devrait t’aider à te propulser et non le contraire. Quand on a commencé, Mélissa et moi, on n’utilisait pas de téléprompteur et c’était parfait comme ça! On a appris à apprivoiser la vidéo beaucoup plus rapidement. Aujourd’hui on l’utilise, mais pas tout le temps et pas n’importe comment!

Pourquoi tu ne devrais pas utiliser de téléprompteur?

Raison #1 : Pour ne pas avoir l’air d’un robot!

Tu as peut-être déjà vu des vidéos dans lesquelles le présentateur est droit comme une barre et ne cligne jamais des yeux? Il ne bouge jamais sa tête et récite son texte sans intention, sans cohérence avec ce qu’il dit. C’est vraiment plate à regarder!

Tu sais pourquoi ça arrive? Le présentateur utilise probablement un téléprompteur. Pourtant, pour qu’une vidéo fonctionne bien, il faut absolument qu’une connexion se crée entre l’audience et le présentateur. Il faut qu’on puisse s’identifier à cette personne, qu’on se reconnaisse en elle. Trop souvent, le téléprompteur fait perdre toute cette humanité aux gens qui l’utilisent. Tu ne veux pas ça!

Raison #2 : Pour ne pas avoir l’air d’un lecteur de nouvelles!

Ce ne sont pas de mauvaises personnes les lecteurs de nouvelles, au contraire! Ils sont excellents dans leur travail. Par contre, pour que ton message passe bien et que ton ton soit naturel devant la caméra, c’est mieux d’éviter le téléprompteur.

Évidemment, c’est pour un contexte dans lequel tu veux connecter avec ton audience. Tu veux leur donner de la valeur à travers ta vidéo. Tu ne veux pas sonner comme quelqu’un qui te lit les nouvelles!

Raison #3 : Pour ne pas devenir dépendant et perdre ta spontanéité

Un des risques avec le prompteur, c’est qu’on s’habitue et on devient à l’aise avec l’outil. C’est comme une drogue dont on ne peut plus se passer! Le problème est que ça peut te faire perdre ta spontanéité. Ça peut aussi créer une peur de tout ce qui « en direct » comme les lives sur Facebook ou même les entrevues.

Pourtant, le direct est un moyen extrêmement puissant pour connecter avec ta communauté et pour échanger avec eux. Si tu évites d’en faire parce que tu es trop habitué à tout écrire ce que tu vas dire, tu te limites beaucoup. C’est d’ailleurs un des points les plus positifs du fait qu’on ait commencé sans téléprompteur chez Communication futée. Ça nous a forcés à être plus spontanés et à nous habituer à parler de notre sujet naturellement, sans que tout ne soit scripté d’avance. Ça nous a amenés à mieux maîtriser notre sujet et, ça aussi, c’est extrêmement puissant!

Ne sois donc pas trop pressé d’utiliser un téléprompteur! Tu pourras en utiliser un plus tard, quand tu seras à l’aise avec le direct et la vidéo en général.

Tu te sens déjà à l’aise et tu voudrais vraiment en utiliser un? J’ai écrit un article pour toi. 

Rappelle-toi simplement que, comme tout autre outil, le téléprompteur doit t’aider dans tes vidéos et non pas te nuire!

____

 

logo_communication-futee_LaBulle_blanc_medium

Vous voulez prendre la parole avec impact et vous démarquer? On partage nos meilleures astuces avec vous!

Partager:
0 3018