Parler devant la caméra vous intimide ? Apprivoisez le monstre en 3 étapes.

Par Nicolas Harton

La vidéo, ce n’est pas seulement une tendance, ça marche ! Il semblerait que « 80 % des visiteurs en ligne vont regarder une vidéo, tandis que seulement 20 % liront le contenu du site » (source : https://www.popcornvideo.fr/70-statistiques-marketing-video/)

Quand on sait ça, on a le goût de se mettre à la vidéo, pas vrai ? Mais ce n’est pas facile pour tout le monde. Que faire quand vous :

  • figez dès que la caméra commence à tourner;
  • vous mettez à « perler » et vous devenez quelqu’un que vous ne connaissez pas;
  • oubliez instantanément tout ce que vous vouliez dire;
  • avez l’impression de perdre tous vos moyens ?

Voici 3 étapes simples, mais efficaces, pour apprivoiser la caméra.

1. Isolez-vous

Cela peut paraître un peu bizarre, mais le radar de notre subconscient fonctionne sans arrêt… Et s’il nous signale que quelqu’un peut nous entendre, nous voir, nous analyser, nous juger, etc., il a tendance à nous amener à modifier notre comportement. Sans qu’on s’en rende compte, on se met en mode « retenue ». Résultat ? On devient tout à coup mal à l’aise et on fige devant la caméra. Alors, assurez-vous de vous retrouver seul, dans un endroit où personne ne peut vous voir ni vous entendre. Vous pourrez ainsi rester vous-même plus facilement.

Moi-même, quand j’étais plus jeune et que je répétais une scène pour une pièce de théâtre ou pour un court métrage, je m’enfermais, seul dans ma chambre, et pouvais alors me laisser aller et explorer librement. Alors, lorsque j’avais à livrer ma performance devant des gens ou devant une caméra, je ne me jetais pas dans le vide, je savais où j’allais et j’y allais en toute confiance. Et qui plus est, cela surprenait souvent les gens.

Bref, si c’est possible de le faire, isolez-vous pour être 100 % vous-même devant l’œil de la caméra.

2. Répétez, répétez, répétez

Si vous n’êtes pas à l’aise devant une caméra, je vous garantis que vous ne le deviendrez jamais sans vous y confronter plusieurs fois. Cela paraît logique, mais si vous êtes comme bien d’autres personnes, vous voulez être bon tout de suite, pas vrai ? Eh bien, je ne veux pas paraître rabat-joie, mais à moins que vous ayez un don insoupçonné, il y a peu de chances que ce soit le cas… Entraînez-vous plusieurs fois à parler devant la caméra, seul, pour ne pas vous laisser influencer par la présence d’autres personnes. Allez-y avec de brefs discours improvisés sur divers sujets.

Par exemple, vous pourriez parler de la relation que vous entretenez avec votre chien ou votre chat. Vous pourriez également décrire une activité que vous avez faite récemment et ce que vous avez ressenti à ce moment. Ou encore, résumer un film que vous venez de voir et en donner votre appréciation. Bref, choisissez un sujet, parlez-en brièvement et décrivez vos impressions. Tout cela devant la caméra évidemment ! Puis recommencez le plus souvent possible. Étalez votre entraînement sur quelques semaines. Plus vous vous entraînerez, plus vous apprivoiserez la présence de la caméra et apprendrez à communiquer avec elle.

Si vous avez l’intention de vous positionner sur le web grâce à la vidéo, c’est un investissement de temps bien mince en comparaison de ce que vous en retirerez ultimement.

3. Observez-vous et apprenez

Beaucoup de gens, et peut-être en faites-vous partie, détestent se voir ou s’entendre sur vidéo. Je peux comprendre, mais si vous souhaitez offrir des vidéos de qualité et avoir un impact réel auprès de ceux qui les visionnent, vous devez faire l’effort de vous observer et d’apprendre à vous apprécier. Vous apprendrez et évoluerez ainsi beaucoup plus rapidement.

Personnellement, je détestais m’entendre. Mais en visionnant mes vidéos, j’ai peu à peu compris ce qui faisait que ma voix manquait de puissance et de précision. J’ai travaillé en ce sens et, aujourd’hui, je suis fier de l’évolution et j’apprécie entendre ma voix.

Lorsque vous répétez devant la caméra dans un lieu isolé, enregistrez-vous, puis visionnez le résultat pour vous permettre de voir ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins. Recommencez en effectuant quelques modifications et observez-vous de nouveau. Répétez ces étapes autant de fois que nécessaires pour enfin apprivoiser le monstre !

Comme on dit, « les petites bibites ne mangent pas les grosses », alors si vous débutez avec un iPhone, tout devrait bien se passer… À vos caméras, ça tourne !

logo_communication-futee_LaBulle_blanc_medium

Vous voulez prendre la parole avec impact et vous démarquer? On partage nos meilleures astuces avec vous!

Partager:
0 521