Visualiser pour moins trembler

Par Mélissa Lapierre

La seule idée de devoir prendre la parole en public vous fait trembler? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul! La crainte de parler en public constitue l’une des peurs les plus fréquentes chez les êtres humains. Peut-être êtes-vous de ceux qui aiment prendre la parole devant un groupe? Tant mieux! Puisqu’en tant qu’entrepreneur, vous serez amené à le faire souvent. Ceci dit, ce n’est pas parce qu’on aime prendre la parole en public qu’on ne tremble pas parfois… Voici la 1ère d’une série de 3 techniques que je vous présenterai afin de vous aider à garder les mains sur le micro!

1- Pourquoi visualiser?

On m’a parlé pour la première fois de visualisation lorsque je débutais comme comédienne, à Trois-Rivières, la ville où j’ai grandi. Mon metteur en scène m’a dit la veille de la première : « Ce soir, visualise. » Visualiser quoi? Pour moi, c’était alors un terme tellement flou… Vi-su-a-li-sa-ti-on. Pourquoi? Et puis, je n’y croyais pas trop.

Mais je suis de celles qui aiment expérimenter les choses. J’ai donc accepté de me prêter au jeu. Au fil des ans, j’en suis arrivée à développer mon propre rituel de visualisation. Rituel que j’effectue la veille d’une représentation théâtrale, avant de m’endormir, mais aussi dans les minutes avant de monter sur scène. J’applique maintenant la même technique avant chaque événement que j’anime, chaque émission que je tourne, chaque conférence que je donne. C’est dire à quel point je trouve ça efficace!

Pourquoi je le fais? 1- Ça me calme et me donne confiance. 2- Le jour venu, j’ai déjà « vu » comment les choses allaient se passer, et que cela me rassure. 3- Grâce à la visualisation, mon petit hamster tourne au ralenti (ça, ça fait du bien!). Quand on doit livrer une performance, toucher un auditoire, faire passer un message important, il faut se sentir calme et en confiance. La visualisation est l’une des clés.

On retrouve parmi les adeptes de la visualisation des athlètes de haut niveau et des cascadeurs, entre autres. Ces gens pratiquent la visualisation avant de s’exercer réellement à une tâche qui nécessite précision et excellence, tout comme les orateurs, les conférenciers et les entrepreneurs qui doivent livrer un message d’impact devant un groupe de personnes! Répété de manière intensive, un exercice de visualisation aurait un effet conditionnant sur l’organisme, qui serait ainsi plus susceptible de se conformer au scénario prévu, le jour J.

2- Comment s’y prendre?

De manière consciente, comme un entraînement, représentez-vous tous les éléments de votre future prise de parole, ce peut être de présenter votre produit à de nouveaux clients, de défendre votre bilan auprès d’un regroupement de partenaires ou de prononcer un discours dans le cadre d’une activité bénéfice.

Visualisez le lieu, l’attitude que vous souhaitez avoir, la façon dont vous vous exprimez, la façon dont vous vous sentez – confiante, calme, concentrée. Visualisez également l’après-prestation : comment vous sentez-vous? Entendez les applaudissements. Ressentez le bien-être, le sentiment d’accomplissement.

3- Se concentrer pour maximiser l’efficacité

Bien sûr, un exercice de visualisation demande de la concentration. Et un certain effort. Mais vous verrez, avec la pratique, votre cerveau se mettra à visualiser presque de lui-même avant chaque prise de parole! Pour maximiser les effets bénéfiques de la visualisation, assurez-vous de pratiquer dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangé. Au fil du temps, vous serez en mesure de faire vos exercices de visualisation dans n’importe quel contexte, mais pour débuter, vous aurez besoin de tranquillité.

Contrairement à ce que plusieurs croient, un exercice de visualisation n’a pas à durer des heures pour être efficace! Parfois, cinq minutes suffisent. Pour ajouter à l’efficacité, tentez de ressentir, et non pas seulement de voir votre prestation. Ressentez votre cœur battre de joie après avoir présenté votre discours. Souriez « pour vrai » pendant que vous visualisez. Ouvrez les bras en signe d’ouverture.

Finalement, concentrez-vous sur les éléments qui vous concernent : votre sourire, votre posture sur scène, votre discours, votre aisance, votre regard, etc. C’est là que vous avez du contrôle pour obtenir l’impact recherché. Ne vous attardez pas trop aux réactions que vous souhaitez obtenir de votre auditoire – public heureux, compréhensif, à l’écoute. Focalisez surtout votre attention sur les éléments qui vous amèneront à produire ces résultats : une attitude bienveillante, de l’aisance sur scène, un discours clair et cohérent, par exemple.

Envie d’en savoir plus sur la visualisation en contexte de prise de parole? Ne manquez pas mon prochain article!

logo_communication-futee_LaBulle_blanc_medium

Vous voulez prendre la parole avec impact et vous démarquer? On partage nos meilleures astuces avec vous!

Partager:
0 250